Caution Airbnb: bien gérer les cas de dégradations et vols

Airbnb est un excellent moyen pour vous permettre d’augmenter facilement vos revenus puisqu’il vous permet de mettre en location un logement lorsque vous ne l’occupez pas. Cependant, lorsqu’à votre retour vous vous rendez compte que certains de vos biens ont été abimés ou volés, cette opportunité peut très vite se transformer en problèmes. Nous vous proposons ici quelques conseils pour vous protéger contre ces risques et savoir quoi faire en cas de dommages. Vous pourrez alors mettre votre bien en location sans aucune crainte.

Il est bon de savoir que même si Airbnb offre une garantie d’hôte fiable, elle est loin d’être parfaite.

En cas de dommages, Airbnb dispose d’une garantie d’hôte qui offre une protection allant jusqu’à 800000 € à un hôte. Cependant, la perfection étant de ce monde, cette garantie ne couvre pas entièrement tout ce qui pourrait être volé. Avant toute chose, il faut savoir que la caution Airbnb ne prend pas en compte les escroqueries financières auxquelles vous pourriez être confronté. Elle ne prend pas non plus en compte les bijoux ou œuvres d’art rares dérobés. Évitez donc de les afficher sur Instagram au risque de finir comme Kim Kardashian. Et pour finir, les dommages causés par vos animaux de compagnies ne sont également pas pris en compte par la garantie.

Optez pour la prévention

Avant d’aborder la gestion des dommages causés, nous vous parlerons en premier lieu de comment anticiper ces dommages. Supposons que vous possédez un sanibroyeur et que vous mettez votre appartement en location sur Airbnb. Selon vous, que se passera-t-il si vous mettez votre appartement en location sans préciser à vos locataires la différence entre un sanibroyeur et des toilettes ? Pas de besoin de vous décrire la scène.

Lorsque vous disposez d’un sanibroyeur, vous devez :

  • Ne surtout pas enlever l’autocollant disant de ne rien jeter de solide à l’intérieur ;
  • Écrire la même chose en gros caractères et en anglais sur une feuille A4 qu’on ne peut manquer sur le mur ;
  • Le rappeler à vos locataires lors de l’accueil ;
  • Le notifier dans le guide de maison si vous en disposez.

Il en est de même pour tout ce qui ne relève pas de l’évidence et qui pourrait être source de maladresse. La plupart des casses ne sont pas dues à de la malveillance, mais de la négligence, et la meilleure manière d’éviter la négligence est de prévenir vos locataires.

Assurez-vous de ne pas laisser vos pièces d’identité et vos moyens de paiement dans le logement. La solution la plus simple est d’acquérir un portefeuille si vous n’en avez pas encore !

Vous avez également la possibilité de stocker vos biens précieux dans coffre-fort dans votre maison, ou dans une banque pour prévenir les cas de vol. en ce qui concerne les objets de grande taille, une entreprise de box de stockage comme Homebox ou Ouistock ferait bien l’affaire.

Pour une réclamation Airbnb : Demande à l’amiable, assurance et caution

Vous devez savoir que Airbnb offre trois systèmes en cas de dommages sur votre appartement : la demande à l’amiable, la caution et l’assurance.

Vous n’êtes pas obligés de mettre la caution, puisque l’assurance d’Airbnb vous couvre dans les mêmes situations. C’est pour cette raison que certains spécialistes Airbnb comme Scott Shatford, le fondateur d’Airdna, recommande de ne pas mettre de caution du tout, au risque de dissuader des locataires qui voudraient réserver. En réalité, la caution n’est pas prélevée : elle se résume juste à une préapprobation de la carte bancaire du locataire. Cependant, si vous mettez une caution ne serait-ce que de 1000€ sur votre logement, c’est suffisant pour dissuader certains locataires de réserver, la plupart des appartements n’ayant pas des cautions élevées sur Airbnb.

En ce qui nous concerne, nous suggérons soit de ne pas mettre de caution, soit de mettre une caution avec un montant peu élevé (au maximum l’équivalent d’une à deux nuitées du logement). Prenons l’exemple d’un studio loué à 79€ la nuit, une caution de 99-159€ la nuit est largement suffisante pour couvrir l’essentiel des cas de figure.

Le timing : un détail important

En cas de problème, vous disposez théoriquement de 48heures pour effectuer une demande sur le centre de résolutions d’Airbnb. Il est donc essentiel de procéder à un rapide état des lieux dans les 48heures après le départ de vos locataires. Toutefois, même si vous ne l’avez pas fait, essayez tout de même de l’ouvrir dans le centre de résolutions, ou entrer directement en contact avec Airbnb.

Vous pouvez ensuite leur demander un remboursement sur le centre de résolutions Airbnb : https://www.Airbnb.fr/resolutions. Ils peuvent décider de le faire d’eux-mêmes, et il y a des locataires de bonne moralité, adoptez donc un ton ferme tout en demeurant cordial.

Exemple de message pour un casse peu important :

« Bonjour Steeve,

Je suis vraiment désolé, mais j’ai remarqué que vous aviez fait tomber le système d’attache des rideaux. Je vais devoir engager quelqu’un pour le plastifier, cela me coûtera environ 79€ et je souhaitais vous demander de vous régler cette somme. Autrement, l’appartement était nickel et j’espère que vous avez passé un excellent séjour.

Merci beaucoup. »

Pensez à joindre toutes les photos nécessaires pour mieux expliquer et illustrer le problème. C’est la première attitude à adopter : photographier les dommages en faisant des photos de l’objet en entier avec un peu de recul et des zooms sur les dégâts. Cela vous sera utile pour la suite. Dans le cas où le locataire oppose un refus ou ne répond pas à votre demande dans les jours qui suivent, Airbnb vous proposera de faire recours à la caution ou à la demande d’assurance. Vous devez alors choisir l’option « faire intervenir Airbnb » dans le centre de résolutions. Airbnb vous recontactera ensuite pour vous demander des pièces complémentaires.

Trois points sont alors à noter : Airbnb demande impérativement une réponse dans les 2/3 jours. Prenez soin de toujours répondre à temps à Airbnb, et au cas vous n’auriez pas les documents demandés, n’hésitez pas à demander plus de temps, ils vous l’accorderont la plupart du temps. Si vous ne répondez pas à temps à leur mail, vous pouvez perdre un dossier : ils sont malheureusement très fermes là-dessus. Il est primordial de toujours envoyer suffisamment d’éléments justifiant que les locataires sont responsables des dommages, notamment des photos des dégâts, et une explication auprès du service client. Retenez qu’une caution est un arbitrage et que vous devez plaider votre cas. De préférence, envoyez une facture justifiant le montant de la casse, mais sachez que vous pouvez également envoyer un lien vers un article similaire en ligne.

Essayez également de « connaitre » vos locataires

Visitez leurs profils, cherchez à voir leurs pièces d’identité, et si possible, cherchez à les rencontrer en face à face pour l’échange des clés. La diligence raisonnable est la meilleure méthode pour se qualifier pour la garantie de l’hôte, et pour s’assurer que les nouveaux locataires sont dignes de confiance.

Prévenir ces problèmes vous stresse énormément ? Chez KaliloK, nous nous chargeons de tout pour vous ! nous nous assurons de la bonne foi de nos invités, et nous effectuons l’état des lieux pour nous assurer que rien n’aurait été endommagé ou n’aurait disparu !

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

Contactez-nous

>